[partage] Pourquoi les pages entreprises vont détruire Google+

| 6 commentaires

Partagez si vous aimez! Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

A lire en cliquant ici

Quelques livres sur le sujet
Partagez si vous aimez! Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Auteur : Mathieu

Passionné et professionnel du web depuis 10 ans, je rédige Le Geek Pauvre depuis 2007. Le but de mon blog est de partager avec vous des outils gratuits, vous permettant de remplacer ou d'améliorer des logiciels ou services payants. En 2012, j'ai reçu la distinction de meilleur blog high-tech aux Golden Blog Awards.

6 Commentaires

  1. Un peu frustré le bonhomme non ?

  2. Je suis assez d’accord avec Stephane. Facebook est devenu un concentré de web avec ses messages, ses statuts (ça, ça va) et ses pages. Les pages de Facebook correspondent aux sites d’avant, avec les dérives qu’on connait (tout le monde veut sa page, chaque entreprise voudra sa visibilité, etc. et après c’est le bordel). En revanche, même s’il est clair que Google veut implémenter ET les jeux ET les pages entreprise sur Google+, je suis persuadé qu’ils ont déjà pensé à un moyen d’éviter que ce soit la foire comme sur Facebook…

  3. Nan mais ça OK mais sinon le reste, c’est la grande théorie du complot avec les CM qui créent une valeur fictive en complexifiant le web…
    OK c’est certainement juste, mais à ce moment là, tirons sur le Marketing, la publicité, la communication, voir le journalisme… On prend une bière, on se met au comptoir et on refait le monde.

  4. Wistiti,

    Ils vendent une vision complexe du web aux entreprises, nuance. Le problème étant que sur des réseaux d’influence comme Twitter (plus t’en as une grosse, plus on t’écoute), les moutons en bas de l’échelle suivent ces préceptes qui ne leur sont, à mon sens, pas destinés.

    Ces réseaux sociaux me dégoutent parce que leur principal carburant est l’égo : cachez le nombre de followers des utilisateurs Twitter et tout s’écroule. Mr-Tout-le-Monde, qui est venu là pour flatter son égo et publier ses blagues grasses, s’en va les raconter sur Facebook; le community-manager qui dicte sa parole n’y trouve plus son compte et s’en va.

    Finalement la boucle est bouclée, tout le monde trouve son compte dans ce cercle malsain. Je suis persuadé que ce phénomène aurait pu être évité, voila ce qui me rend si reac sur le sujet.

  5. Stéphane a raison !

Répondre à kirby Annuler la réponse.

Champs Requis *.