Offliberty : parceque offline des fois, c’est bien

| 16 commentaires

Avec Offliberty, vous pouvez télécharger le contenu d'une page web, pour une utilisation offline... et du coup télécharger sur Soundcloud :)
Partagez si vous aimez! Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Depuis la mort de Soundcloud downloader, je ne dormais plus. Puis j’ai découvert Offliberty, et depuis, je danse le MIA.


Je sais, je sais. Mon texte d’intro ne veut rien dire, mais on s’en fout, non ? Le principal, c’est que ce site, Offliberty, vous permet de télécharger un contenu online sur votre machine: Offliberty vous permet d’accéder n’importe quel contenu en ligne sans une connexion Internet permanente.

L’interface est simple. Copiez l’URL de votre contenu à télécharger, un bouton apparait et faites enregistrer sous sur ce dernier. Et pof !

On colle l’URL et on clique sur OFF

Bon maintenant je peux vous l’avouer, je ne sais même pas si ce truc peut récupérer un site entier. En revanche, ce que je sais, c’est que les morceaux de Soundcloud et de Mixcloud sont parfaitement téléchargeables via cet outil. Le top, c’est qu’un bookmarklet est disponible, et que vous pouvez du coup lancer le téléchargement à partir de la page sur laquelle vous naviguez:

hop, pour vous montrer

Et du coup, un nouvel onglet s’ouvre pour le téléchargement:

Enregistrer sous…

Alors, bande de petits pirates, sachez que faire ça, c’est bien entendu interdit si le propriétaire des données ne l’a pas explicitement autorisé. Si jamais vous voyez avec quels autres sites Offliberty  peut être utilisé, placez cette information dans les commentaires, la communauté vous en sera reconnaissante !

Image: Wallbase
Quelques livres sur le sujet
Partagez si vous aimez! Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Auteur : Mathieu

Passionné et professionnel du web depuis 10 ans, je rédige Le Geek Pauvre depuis 2007. Le but de mon blog est de partager avec vous des outils gratuits, vous permettant de remplacer ou d'améliorer des logiciels ou services payants. En 2012, j'ai reçu la distinction de meilleur blog high-tech aux Golden Blog Awards.