Urban Rivals

| 4 commentaires

Un jeu de carte à la Magic avec points de force, de dégats, de pouvoirs, et tout ce qu'il faut pour devenir bien accro...
Partagez si vous aimez! Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Je découvre toujours les bons trucs après tout le monde.

[rating:4/5]

Urban Rivals, pour moi, c’était surtout de bannières de pub sur jeuxvideo.com ou autres sites de gaming. Mais c’est en découvrant que la version iPhone était pas mal placée dans les apps gratuite que j’ai décidé de regarder un peu ce que ça valait. Et ça m’a accroché comme rarement.

urban rivals cartes

Un bon jeu de cartes

Urban Rivals c’est quoi ? Comme vous le voyez sur l’écran du dessus, on dirait bien que ça ressemble à un jeu de cartes. Chacune représente un personnage, avec:

  • son clan (l’icône en haut à gauche)
  • son nom, sa photo
  • son niveau (le nombre d’étoiles)
  • ses pouvoirs – personnel et de groupe- (sous les étoiles)
  • les points d’attaque (le poing)
  • les points de dégâts (explosion rouge)

Chaque joueur dispose d’un deck de 8 cartes au départ, c’est le minimum pour jouer. Parmi ces 8 cartes, 4 sont tirées au hasard et font face aux 4 cartes de votre adversaire. Le premier joueur est tiré aléatoirement.

bataille urban rivals

Que la bagarre commence!

Vous, en tant que joueur, êtes caractérisés par:

  • le nombre de Pillz : ce sont des pilules multiplicatrices de points d’attaque. Si par exemple vous jouez un personnage ayant 6 points d’attaque, et que vous « misez » 3 pillz, son attaque globale sera de 18 points. Tout le challenge est donc de bluffer votre adversaire sur le nombre de Pillz que vous utilisez.
  • votre vie (nombre de coeurs). Lorsqu’un personnage gagne, ses points de dégâts sont retirés de la vie du joueur perdant.

Le gagnant d’un match est celui qui le termine avec le plus de vie. C’est simple, non ?

Pas tant que ça, en fait… car chaque perso dispose de bonus personnels et de groupe. Les bonus de groupe sont activés quand 2 ou plus personnages du même clan se battent ensemble.

À vous de vous débrouiller avec tout ça…

J’oubliais. Il y a des centaines de personnages disponibles, que vous pouvez acheter sur le Market via des points récupérés lors de vos combats précédents. Vous pouvez aussi y vendre les persos qui ne vous servent plus.

Le jeu regorge de plein d’options, des défis, des salles avec des règles différentes, qui vous permettront d’y jouer très, très  longtemps. Quand en plus on sait qu’il est dispo sur iPhone, Facebook, et sur http://www.urban-rivals.com, que vous pouvez créer des guildes, etc. ça vous donne pas mal d’options possibles de jeu.

Essayez-le, vous ne serez pas déçus.

Jouer à Urban Rivals.

Quelques livres sur le sujet
Partagez si vous aimez! Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Auteur : Mathieu

Passionné et professionnel du web depuis 10 ans, je rédige Le Geek Pauvre depuis 2007. Le but de mon blog est de partager avec vous des outils gratuits, vous permettant de remplacer ou d’améliorer des logiciels ou services payants. En 2012, j’ai reçu la distinction de meilleur blog high-tech aux Golden Blog Awards.

4 Commentaires

  1. Salaud !! On est tous accros maintenant !!

  2. je joue a urban depui 3 ans je sui pas accro mé ca passe le temps c un bon jeux qui demende de la reflection et du bon sens et un  peut de calme tré vite on se voi une colectionnete égu donc atention sérte c gratuit mé il y a des aspé payente pour acheté des nouvelle carte…..
    …. crédit

  3. A l’occasion de ce long week end de Pâques, ce ne sont pas les oeufs que vous allez chasser à Clint City, mais vos adversaires.

    Préparez les decks les plus puissants car vos points de combat et vos clintz seront augmentés de 25% en Deathmatch, Survivor et TQ.

    Disponible du Samedi matin 00h01 au Lundi minuit

  4. Ping : Mon top des jeux iPhone du momentLe Geek Pauvre

Laisser un commentaire

Champs Requis *.