Destroy Twitter 2.0 : un client Twitter léger et fonctionnel

| Un commentaire

Partagez si vous aimez! Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Qu’on soit bien d’accord que quand je dis « Destroy Twitter » je ne parle pas d’anéantir le géant des réseaux sociaux, mais plutôt d’un client Twitter que j’ai découvert par hasard. La toute dernière version de ce bel outil vient de sortir, et promet de faire de l’ombre aux autres clients plus connus. [attention à l’heure où j’écris ces lignes le site de l’application est down. Le lien de téléchargement direct se trouve en bas de cet article]

Cet outil utilise la techno Adobe Air et le fichier d’installation pèse moins d’1 Mo. C’est déjà une bonne chose. Mais ce qui frappe le plus lorsqu’on utilise Destroy Twitter 2.0 pour la première fois est sa sobriété et son graphisme épuré (et classe).

Quand on commence à jouer avec, on se rend compte de pas mal de petites fonctionnalités (qui ne sont pas originales, mais qui feraient défaut si elles n’étaient pas présentes).

Dimensionnement

L’outil est composé de 4 colonnes : Home (votre timeline), Mentions (qui regroupe toutes les citations de votre @pseudo), Search (un recherche sur mots-clés) et Messages (les DMs qui vous sont addressés). Vous pouvez utiliser ce programme en plein écran pour afficher toutes les colonnes d’un coup, ou bien n’afficher que celle qui vous intéresse.

Comme je le disais, c’est la base :) Le petit plus: vous pouvez redimensionner la fenêtre pour n’afficher que deux colonnes, par exemple, celle-ci s’adaptera automatiquement à la bonne taille si vous relachez la souris à moins de 40 pixels du bord.

Tout est paramétrable

En dehors du paramétrage de base, qui vous permet de choisir le lancement de l’application au démarrage de l’ordinateur, ou bien la taille des textes, etc… de nombreux autres menus sont disponibles de façon intuitive.

Paramétrage de base

Sur votre timeline, vous pourrez choisir la fréquence de rafraichissement, et appliquer des filtres pour ne pas afficher les tweets qui ne vous intéressent pas ou plus (genre #coupedumonde ^.^). Vous pouvez ainsi filtrer des utilisateurs, des mots-clés et même des sources (pour ne plus recevoir les notifications de Foursquare par exemple).

Hop, un rafraichissement toutes les minutes ça devrait suffire

Pour la rédaction de vos tweets, vous pouvez aussi régler le service utilisé pour le raccourcissement de vos liens, ou celui pour l’hébergement de vos images.

A venir

Il manque tout de même un petit quelquechose à Destroy Twitter 2.0, que la version 1.x avait … la gestion de thèmes. D’après le développeur, ceci sera inclus dans la version 2.1, car c’est une fonction importante qui a du être retiré de cette version pour qu’il puisse tenir ses délais. La gestion de listes fait aussi défaut, et sera incluse plus tard.

Conclusion

Super outil, pas lourd, pas cher, que je recommande vivement. Lorsque les fonctions manquantes décrites plus haut seront implémentées, Destroy Twitter sera alors un concurrent très sérieux à Tweetdeck. Sa technologie Adobe Air le rend utilisable sur toutes plateformes, donc encore mieux :)

Comme promis, vous pouvez télécharger Destroy Twitter 2.0 ici.

Quelques livres sur le sujet
Partagez si vous aimez! Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Auteur : Mathieu

Passionné et professionnel du web depuis 10 ans, je rédige Le Geek Pauvre depuis 2007. Le but de mon blog est de partager avec vous des outils gratuits, vous permettant de remplacer ou d'améliorer des logiciels ou services payants. En 2012, j'ai reçu la distinction de meilleur blog high-tech aux Golden Blog Awards.

Un Commentaire

  1. Je l’utilise aussi, il est plus léger que la plupart des autres tweetdeck donc je peux le laisser en tache de fond tranquillou sans gêner mes autres applications :)

Laisser un commentaire

Champs Requis *.